Trouver un produit

En solde

Catégorie

Taille chaussons en cuir et chaussures premiers pas

Pointure chaussures

Type

Genre

Prix

4 - 100 €

Marque

Saison

Cérémonie

En stock

Newsletter

Chez C2BB nous sommes responsables:

C'est pourquoi, la sécurité et la qualité de nos produits sont deux éléments essentiels dans notre concept.
Nous y attachons beaucoup d'importance.
Vous allez trouver ci-dessous l'ensemble des informations dont nous disposons sur le sujet.

Qualité-produits-C2BB

Provenance des produits:

Chez C2BB, pas de secret et totale transparence. Les chaussons C2BB sont conçus à LEVIGNAC en France et comme la quasi totalité des chaussons y compris ceux des grandes marques présentées à plus de 30 € la paire, ils sont assemblés en Asie (Chine ou Hong-Kong) ou bien désormais au Pakistan. C'est pourquoi le prix très élévé des chaussons de grande marque n'est pas justifié par le cout de fabrication.

Nous recherchons actuellement des artisans français qui seraient capables de nous proposer des chaussons "Made in France" mais malheureusement pour l'instant nous n'avons rien trouvé et surtout le prix ne serait plus du tout le même !

Pour la gamme Little Blue Lamb, elle est conçue aux Etats Unis et produite en Chine. Les produits CAROCH et YXY sont également fabriqués en chine.

  
____________________________________________________________________

La norme d'étiquetage:

Les chaussons sont soumis aux dispositions du décret n°96-477 du 30 mai 1996 relatif à l'étiquetage des matériaux utilisés dans les principaux éléments des articles chaussants proposés à la vente au consommateur.

Etiquette-matière-C2BB

Que veulent dire les etiquettes ?

Etiquettes chaussures

L'article 4 de ce texte précise :
« Les articles chaussants (…) détenus en vue de la vente ou mis en vente dans des locaux accessibles au public doivent être munis d'un étiquetage comportant les informations concernant la composition de l'article chaussant selon les modalités prévues à l'article 5 ci-après.

1. l'étiquetage doit faire apparaître des informations sur les trois parties de l'article chaussant, (…) à savoir :
a) La tige ;
b) L'ensemble constitué de la doublure et de la semelle de propreté ;
c) La semelle extérieure.

2. La composition de l'article chaussant doit être indiquée selon les modalités prévues à l'article 5 au moyen soit de pictogrammes, soit d'indications textuelles désignant des matériaux spécifiques conformément à l'annexe I.

3. Pour la tige, la détermination des matériaux sur la base des dispositions reprises à l'article 5, paragraphe 1, et à l'annexe I se fera sans tenir compte des accessoires ou renforts tels que bordures, protège-chevilles, ornements, boucles, pattes, œillets, ou dispositifs analogues.

4. Pour la semelle extérieure, la classification est fondée sur le volume des matériaux qui la compose, conformément à l'article 5 ci-après. »

L'article 5 dispose que :
« 1. L'étiquetage doit faire apparaître des indications sur les matériaux, entrant majoritairement dans la composition de l'article chaussant.

Est considéré comme constituant majoritaire un matériau qui représente en surface au moins 80 % de la tige ainsi que 80 % de l'ensemble constitué de la doublure et de la semelle de propreté de l'article chaussant, et en volume au moins 80 % de la semelle extérieure.

Si aucun matériau constitutif n'est majoritaire au sens du paragraphe précédent, il convient de fournir des indications sur les deux matériaux principaux entrant dans la composition de l'article chaussant.

2. Ces indications sont portées sur l'article chaussant. Le fabricant ou son mandataire établi dans la Communauté ou, à défaut, l'importateur peut choisir soit des indications textuelles en langue française, soit des pictogrammes. Dans ce dernier cas, les consommateurs doivent être correctement informés de la signification de ces pictogrammes. Le détaillant doit afficher les pictogrammes et leur signification, d'une manière visible, à proximité des produits mis en vente. »

Enfin, l'article 6 précise les modalités de cet étiquetage:
« Au sens du présent décret, l'étiquetage consiste à munir des indications prescrites l'un au moins des articles chaussants de chaque paire. Il peut se faire par impression, collage, gaufrage ou par recours à un support attaché. »